Olloweb photographie

CONSULTATION
SUR RENDEZ-VOUS

L AU V 08/20H- SAMEDI 08/12H
(+33) 1 45 41 97 17
NUMÉRO NON SURTAXÉ

Douleur au membre fantôme

Douleur au membre fantôme

L'hypnose et la méthode surrender permettent de se débarrasser de la douleur dans un membre fantôme

Les douleurs fantômes

Se libérer des douleurs fantômes par l'hypnose

Besoin d'un conseil?

Ou d'en savoir plus sur une thérapie?

Contactez un praticien de l'hypnose
Par téléphone

L AU V 08/20H- SAMEDI 08/12H
(+33) 1 45 41 97 17
NUMÉRO NON SURTAXÉ

Consultez un thérapeute
pour se soigner par l'hypnose.

CONSULTER

Les douleurs fantômes et la méthode Surrender

Les personnes amputées d'un membre connaissent bien ces douleurs « fantômes » qui apparaissent au niveau du membre absent.

L'explication viendrait du fait que dans le cas d'un membre amputé, la zone correspondante au niveau du cortex cérébral ne disparaît pas. Elle ne reçoit plus de messages du membre perdu mais le système nerveux agit comme si le membre était encore présent. Cette confusion provoque un signal de douleur. Le corps médical propose certaines thérapies qui n'offrent pas toutes des résultats probants et durables.

Pourtant à l'IRMA (l'Institut Robert Merle d'Aubigné), le plus grand centre européen de rééducation pour amputés, la méthode Surrender produit des résultats étonnants sur ces douleurs fantômes.

En effet, les nouvelles découvertes en neurosciences montrent que le phénomène ne serait pas uniquement créé dans le cerveau. Même si celui-ci reste le support activé, la source des stimuli pourrait se trouver ailleurs. Il a été également constaté que les douleurs augmentaient quand les gens sont  stressés ou angoissés ce qui impliquerait une composante psychologique dans les douleurs fantômes.

La physique quantique  enseigne que le cerveau communique via son champ électromagnétique qui dépasse largement la boîte crânienne. Par ailleurs, les notions de corps subtils et d'enveloppes énergétiques font partie des cultures ancestrales bien admises, et elles ont été mesurées et photographiées plus récemment par la science (Kirlian, etc.). Seymour Brussel considère, au vu de sa pratique clinique, qu'un champ énergétique persiste même après la disparition d'un membre. Il y a une énergie qui est toujours là. Ainsi ces champs résiduels pourraient être une des causes des douleurs fantômes car le champ énergétique reste perturbé par l'absence du membre.

En agissant sur les fluides et l'énergie du corps, la méthode Surrender stimule et renforce les capacités d'autoguérison chez les patients, et ceci à tous les niveaux de l'être même jusqu'aux plans les plus subtils. Le thérapeute en dynamisant le champ du patient va déclencher des réactions naturelles d'harmonisation énergétique, y compris à l'endroit impalpable de l'amputation. Petit à petit, un rééquilibrage se fait et la douleur disparaît. C'est comme si les gens ressentaient pleinement le champ de leur membre, mais sans la douleur.

Les résultats parlent d'eux mêmes et la méthode est saluée par les professionnels et les patients. 

Un autre avantage concerne les prothèses nouvelle génération. Elles se branchent maintenant sur les nerfs des personnes de manière à ce qu'elles puissent les actionner directement. Donc si elles arrivent à pleinement sentir le champ de leur membre, elles bougeront mieux leur prothèse.

Pour contacter Chantal LORIOT

  • Tél: (+33) 6 09 30 78 44
  • Mel: chanloriot@gmail.com

TÉMOIGNAGE

TémoignerVous avez une expérience en relation avec l'hypnose et vous aimeriez la partager avec les internautes ? Utilisez notre formulaire pour proposer votre témoignage.